La personnalité peut-elle compenser ?

Vous dites que la personnalité est un supplément d’âme, mais elle ne peut pas compenser les critères fondamentaux ?

C’est le principe général. La personnalité est un plus. Mais si on veut être précis, plus vous êtes jeune, plus vous postulez à des formations longues et plus la personnalité joue un rôle majeur et moins elle sera considérée comme la cerise sur le gâteau.

Concrètement, quand vous postulez à bac+5, que vous êtes prêt à sortir sur le marché du travail, la préoccupation majeure du jury est dans les critères fondamentaux. La personnalité est un plus.

Quand vous postulez en tant que bachelier à une formation longue, le jury juge avant tout votre potentiel puisqu’il est difficile de juger sur les critères fondamentaux, peu remplis à cet âge (projet, qualités).

Certaines formations, à dominante créative, mettront toujours, quel que soit le niveau, la personnalité au coeur de la sélection.

Dans tous les cas, la personnalité joue un rôle majeur. C’est juste sa capacité à compenser les critères fondamentaux qui varie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s