La structure de l’introduction

Préambule

L’introduction est un teaser, une bande-annonce qui va permettre au jury de comprendre qui vous êtes et va vous permettre de donner de l’appétit à celui-ci. Il y a bien une double mission :

  • Donner une compréhension immédiate de votre candidature, de qui vous êtes. Vous ne développez pas les points que vous abordez. Tout doit tenir en 2 minutes maximum.
  • Donner l’envie au jury de creuser les points-clés de votre candidature (ceux sur lesquels vous aurez préparé des discours de 3 minutes). Si vous lui donnez l’envie dès l’introduction, votre travail de placement des points-clés dans l’entretien devrait s’en trouver facilité.

L’introduction est un moment-clé car elle va donner le ton (le jury se fait une première idée de votre candidature) et va orienter la suite de l’entretien. Autant dire que cette partie se prépare avec soin. D’autant qu’il s’agit très souvent de la seule partie maîtrisable de l’entretien (ensuite, l’entretien prend des configurations très diverses). 

L’introduction, dans sa forme classique et complète

  • Votre identité (5 secondes)

Prénom, nom, âge, origine géographique

Inutile de parler de vos frères et sœurs, de vos parents, de votre situation familiale… eh oui, cela arrive ! C’est vous qui passez l’entretien, pas votre famille. Tout ce qui pourra marquer une forme d’atavisme n’a rien à faire dans l’entretien !

Si vous avez une origine/nationalité étrangère et peut-être une double culture, dites-le, cela intéresse forcément une école ou une université.

  • Les 3 éléments qui vous caractérisent le plus (45 secondes)

Il va falloir organiser les éléments-clés de votre CV. Hors de question de tout livrer en vrac au jury ou faire une longue litanie chronologique, simple reprise de votre CV. Vous êtes là pour faire une démonstration et offrir autre chose qu’une lecture de votre CV, que le jury a probablement sous les yeux par ailleurs. Essayez donc d’organiser vos expériences, ce que vous faites, ce que vous êtes en 2 ou 3 grandes catégories, des MEGA-points-clés. Il hors de question de faire une liste laconique de toutes vos expériences sans qu’elles soient organisées autour de grands axes. C’est cette organisation autour de quelques axes qui va faire votre positionnement.

Exemple :

  1. Un intérêt fort pour l’international
  2. Un goût pour mener à bien des projets
  3. Un intérêt pour le monde des médias

Pour chacune des 2 ou 3 catégories que vous faites apparaître, citez les 1, 2 ou 3 expériences, points de votre CV. Ce sont les preuves factuelles de votre propos. N’oubliez jamais qu’il faut toujours prouver ce que vous dites. 

Exemple :

Un intérêt fort pour l’international

  1. J’ai eu la chance de vivre pendant 2 ans à Madagascar entre mes 15 et 17 ans
  2. Je pratique depuis 5 ans le chinois et suis très intéressé par la Chine, dont je suis l’actualité régulièrement

Un goût pour mener à bien des projets

  1. J’ai mis en place la journée du don du sang dans mon école et ait réussi à rassembler 200 personnes, soit le double de l’année précédente.
  2. J’ai surtout accompagné un ami entrepreneur pendant un an alors qu’il créait une marque de vêtement et je me suis occupé de toute la partie communication

Un intérêt pour le monde des médias

  1. J’ai fait 2 stages, l’un chez TF1, l’autre Chez Bolloré Medias
  2. Je suis régulièrement l’actualité du monde des médias

Attention : suivant votre âge et donc votre maturité professionnelle, cette partie sera plus ou moins professionnelle. Si vous êtes bac+0/bac+2, vous pourrez créer des catégories qui donnent une représentation globale de vous-même, sans orientation professionnelle explicite.

Si vous êtes bac+3/bac+5, les catégories seront de plus en plus orientées vers la dimension professionnelle.

Exemple (candidat postulant à bac+0) :

Un intérêt fort pour l’international

  1. Nombreux voyages en Asie, particulièrement au Viêtnam où je me suis rendu 4 fois
  2. Lectures nombreuses sur la géopolitique, notamment le dernier ouvrage de « X »

Un goût pour entreprendre

  1. Déjà, lorsque j’avais 12 ans, j’ai créé un journal dans mon collège
  2. J’ai monté plusieurs soirées étudiantes, dont une qui a rassemblé 1200 personnes

Un goût pour les activités en équipe

  1. Capitaine d’une équipe de football depuis 5 ans
  2. Conduite de deux camps scouts 

Exemple (candidat postulant à bac+5)

Des études de droit et un intérêt particulier pour le droit des sociétés 

  1. Master 2 de droit à l’Université Paris 2
  2. Arrivé 2eme au concours de droit des affaires
  3. Intérêt particulier porté au droit de la concurrence

Un intérêt pour le monde de l’entreprise

  1. 1 stage en cabinet
  2. 2 stages en entreprise
  3. Lecture régulière des Echos

Un intérêt fort pour l’international

  1. 1 an d’études à Glasgow
  2. De nombreux voyages de plus d’un mois en Europe
  • Votre projet (5 secondes)

Voir pour cela la partie projet. Ne pas s’étendre sur le projet professionnel à ce stade. Il s’énonce en 1 ou 2 phrases. Ne soyez pas effrayé par cette partie, la consistance de votre propos dépend ici du niveau auquel vous postulez. Ce peuvent être juste quelques bribes, un sujet de curiosité, si vous êtes très jeune.

  • Votre besoin de suivre la formation (20-30 secondes)

Enoncez 3 ou 4 arguments qui vous font vous présenter aujourd’hui dans la formation. Bannissez les arguments d’ordre trop général (repris par tous les candidats) pour justifier l’école en particulier, du type « son caractère international », « la flexibilité des cours », « son dynamisme ». Préférez des arguments concrètement applicables à votre cas : « Puisque l’Asie fait partie de mon projet professionnel, l’Asean Center est évidemment un atout de l’ESSEC », « Pour le financement de mes études, l’apprentissage serait une très bonne solution ». 

Je vous renvoie ici aux articles consacrés à la justification du programme.

Précision : ne vous lancez pas ici dans une argumentation longue, étayée. Donnez les arguments en une phrase chacun. Tout doit tenir en 20-30 secondes.

  • Vos centres d’intérêt, « par ailleurs » (10 secondes)

Il est toujours bon de montrer que vous êtes une personne complète et pas bornée à des expériences et objectifs professionnels. Il est donc bon de placer les 2 ou activités extra-scolaires qui sont importantes pour vous, si elles n’ont pas déjà été placées dans la partie 2 de l’introduction, pour prouver vos MEGA poinst-clés. Inutile ici de parler du yoga que vous pratiquez une fois par semaine au club du coin ou du roller que vous faîtes le dimanche sur les quais de Seine. Ne parlez que de sujets consistants.

Cette partie n’est ps obligatoire (surtout si vous avez déjà tout placé avant).

Une structure souple

Cette structure est une proposition. Cet ordre aussi. Vous pouvez garder la même structure mais intervertir les parties, en supprimer. Voici ce qui est faisable :

  • Intervertir Projet (3) et Eléments caractéristiques (2).

Vous pouvez commencer par le projet et ensuite livrer au jury les éléments, vos caractéristiques qui vont venir appuyer le projet, le légitimer (directement ou indirectement, en suggérant). Cette proposition est surtout destinée à ceux d’entre vous qui ont un projet déterminé et qui passent un entretien pour une formation à visée professionnelle immédiate (master, mastère spécialisé).

  • Retirer la partie sur les centres d’intérêt à la fin si vous avez tout placé en appui de vos caractéristiques.
  • Zapper la partie projet professionnel si vraiment vous n’avez aucune idée et que vous êtes assez jeune pour que le jury le comprenne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s