Les activités associatives qui ne font pas sérieuses

« N’est-ce pas risqué de parler d’une activité associative à but divertissant, essentiellement, de type BDE ? Cela ne fait pas très sérieux ! »

Ce n’est pas du tout un problème.

D’abord le divertissement est un élément important dans la vie scolaire/universitaire. Votre implication véhiculera des qualités de sociabilité, d’engagement pour les autres. Dans la majorité des programmes, il y a le souci de créer une bonne atmosphère, une bonne relation dans le groupe. Le jury peut donc vous identifier comme un futur élément moteur.

Une association peut avoir pour but de divertir, elle n’en reste pas moins une association, avec des projets, des travaux de groupe, des financements à trouver… bref, divertir demande du sérieux, du travail, de l’implication. Le divertissement est la face visible; mais il peut y avoir beaucoup de travail pour le permettre. C’est cela que vous devrez valoriser.

Ce n’est qu’un point-clé de votre CV. Si votre CV est rempli d’activité divertissantes, oui, vous devrez vous interroger sur l’opportunité de parler de toutes. Mais sinon, vos stages, autres associations, centres d’intérêt, expériences professionnelles viendront compenser cette partie divertissante. Il le faut.

Donc pas de souci tant que cette face divertissante n’est pas la seule que vous présentez au jury !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s