A-t-on le droit de dire que l’on n’est pas intéressé par l’humanitaire ?

Oui, on peut le dire mais il va falloir se justifier.

Attention, sont caduques toutes les justifications visant à montrer que vous ne faites certes pas d’humanitaire mais que vous vous impliquez par ailleurs dans d’autres activités. Car vous dites non pas que vous n’avez pas fait d’humanitaire mais que vous ne voulez pas en faire ; c’est autrement plus fort, c’est tout simplement idéologique. Vous n’approuvez pas la démarche humanitaire. C’est justifiable mais cela ne peut être porté que par un discours solide, réfléchi, philosophique qui risque de surprendre le jury parce qu’il prend à contrepied l’idéologie commune, celle de « l’humanitaire c’est bien ». Il ne faudra pas s’arrêter à l’affirmation, il faudra argumenter. A réserver aux plus solides !

De façon plus humble, vous pouvez juste admettre que :

Vous ne vous êtes pas impliqué jusqu’à présent, mais énoncer des projets concrets pour l’avenir (vous avez intérêt à être concret et solide sinon cela passera pour un voeu pieu).

Vous en êtes encore au stade de la réflexion (qui doit précéder tout engagement). Vous avez intérêt à être solide sur votre état de réflexion. Cette position est tout à fait défendable. Un engagement sérieux, c’est quelque chose de sérieux et cela nécessite toujours une prise de position, donc une réflexion. Si on s’en passe, on tombe dans l’engagement humanitaire fleur bleue, ce qui ne vous intéresse pas. Vous prenez cela très au sérieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s