Que faire si l’entretien prend la tournure d’un Question pour un champion ?

Le jury ne parle plus de vous mais vous bombarde de questions de connaissances, les enchaîne à n’en plus finir au point où vous n’en voyez plus la fin.

Il y a deux cas.

Les entretiens dans lesquels c’est attendu.

Ce sont les entretiens dans lesquels la dimension académique ou de vérification des connaissances est importante. Par exemple à l’entrée de Sciences Po, le jury veut vérifier votre connaissance du monde, de l’actualité. C’est attendu, vous le savez vous-même. Pareil pour l’entrée dans certains masters : le jury veut vérifier votre bonne connaissance du domaine (ex : vous postulez en urbanisme, le jury risque de vous poser une salve de questions pour juger de votre consistance dans le domaine). Il n’y a pas lieu de s’alarmer. Vous êtes censé y être préparé.

Néanmoins :

  • Essayez toujours de quitter le registre de la mitraillette de questions pour essayer de vous diriger vers des sujets impliquant une analyse (que vous avez préparée : sujet d’actualité, enjeu…). Du coup, vous ne brusquez pas le jury qui reste dans une interrogation sur vos connaissances mais vous avez une analyse plus profonde, plus dense que si vous répondiez à un enchaînement de questions qui n’ont pas forcément de lien entre elles. Donc soyez vigilant à l’opportunité de glisser vers un sujet d’actualité, d’analyse, un enjeu, que vous avez préparé.
  • Si le terrain des questions ne vous est pas favorable et que vous n’arrivez pas à glisser vers, proposez-en un autre. Vous ne brusquez toujours pas le jury, vous acceptez son jeu, mais vous lui signifiez que le terrain en question n’est pas celui que vous maîtrisez le mieux.

« Je préfèrerais que l’on échange sur les problématiques de Transport et Mobilité plus que sur l’Education nationale, que je connais effectivement moins. » (avec le sourire et un peu de malice, cela va de soi)

Les entretiens dans lesquels cette démarche n’a pas vraiment sa place.

Les entretiens de motivation des écoles de commerce ou d’ingénieurs n’ont pas vocation à être des partie de Questions pour un Champion. La démarche n’est pas totalement illégitime, mais elle ne peut être que marginale :

  • Ce n’est pas le sujet de l’entretien
  • Cela vous empêche de parler de vos points-clés.

Comment faire ?

  • La première démarche consiste ici aussi à essayer de quitter le registre de la mitraillette pour essayer de vous diriger vers des éléments de contenus préparés, sur lesquels vous pourrez vous installer plus longtemps.

Exemple : vous parlez de cinéma, puisque vous avez placé votre intérêt pour les westerns et le jury vous bombarde de questions sur les westerns : « Quel a été le tout premier western ? », « Qu’est-ce qu’on appelle un western ? », « De quand date le dernier western produit ? », « Où ont été tournés les westerns américains ? »…

Votre point-clé cinéma est constitué ainsi : Contexte (1 min), Focus sur un réalisateur (1 min), Focus sur un style de western (1min). Les questions du jury doivent vous permettre de rejoindre un de ces points et donc de quitter le registre de la mitraillette.

« Quel a été le tout premier western ? » : « Je crois que je ne sais pas (vous devriez le savoir quand même si vous avez bien bossé votre sujet). Ce que je connais plus, c’est un style de western qu’on appelle « crépusculaire »… »

« Qu’est-ce qu’on appelle un western ? » « Le western est un genre cinématographique dont l’action se déroule généralement en Amérique du Nord lors de la Conquête de l’Ouest dans les dernières décennies du XIXe siècle… Le type de western auquel je porte le plus d’intérêt est appelé « crépusculaire »… »

  • Si cela ne suffit pas, il va falloir être plus direct, mais avec beaucoup de souplesse.

« Je ne suis pas un expert du domaine mais j’y porte seulement un intérêt, grandissant certes, mais qui ne me rend pas omniscient sur le sujet. En revanche, puisque nous parlons de mes centres d’intérêt, j’aimerais avoir le temps de vous expliquer ce qui prend la majeure partie de mon temps libre : la généalogie. »

2 commentaires sur “Que faire si l’entretien prend la tournure d’un Question pour un champion ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s