Acceptez les temps de pause !

Pourquoi ?

Quand le jury vous pose une question, n’hésitez pas à prendre quelques secondes avant de répondre. Vous vous précipitez beaucoup trop à répondre, en général. C’est dommage. Ce ne sont pas les bonnes raisons de marquer un temps de pause qui manquent.

Les bruits du cerveau au démarrage. Votre cerveau a besoin de quelques instants, parfois microscopiques, pour mettre en ordre les idées ou même, tout simplement, pour juste formuler un propos clair. Quand ce temps n’est pas pris, vous lâchez des « euh » et autres bafouillements, autant d’éléments dont le jury se passerait bien. Ce n’est juste pas propre et ça ne sert à rien. Gardez vos brouillons dans votre tête !

Les qualités d’analyse. Un candidat qui prend quelques instants avant de répondre donnera l’impression qu’il est réfléchi; cela contribuera à valider les qualités d’analyse.

Le temps de la réflexion tout simplement. Certaines questions demandent de la réflexion. Il faut des heures pour réfléchir, à la limite des minutes… alors si vous ne prenez pas au moins quelques secondes ! Sur ces questions typiquement, non seulement il vous sera difficile de répondre pertinemment du tac-au-tac, mais en plus vous donnerez l’impression de négliger la question. Le jury a conscience qu’il vous donne des questions plus exigeantes. Il ne faut pas le décevoir.

Le temps du naturel. Parfois, vous avez la réponse en tête; mais la question est a priori une question difficile ou biscornue. Alors il serait malvenu de répondre d’emblée. Il faudra alors simuler un temps de recherche ou de réflexion.

La distance. Sans que ce soit un temps de réflexion, il peut être utile de prendre du recul sur certaines questions du jury. Vous savez que celui-ci peut être provocateur, déstabilisant s’il le souhaite. Si vous ne voulez pas vous jeter dans la gueule du loup, mieux vaut garder distance ! C’est ce qui vous permettra d’avoir du répondant et peut-être de l’humour.

La mobilisation de la liste. N’oubliez jamais que les questions sont, de votre point de vue, autant d’occasions de placer des points-clés de votre CV. Donc, à chaque question, vous devez vous référer mentalement à votre liste de points-clés pour savoir ce que vous pouvez placer. Cela demande bien une seconde !

Comment ?

Evidemment, certaines questions ne nécessitent pas de temps de réflexion. Si on vous demande votre nom, votre âge, la date d’un stage, depuis combien de temps vous pratiquez le judo, vous n’allez pas prendre un temps de réflexion ! Pour le coup, vous passeriez pour un candidat à problème. Cela va de soi.

Concrètement, que sont ces temps de pause ?

  • Entre 1/2 et 1 seconde
  • Un temps de réception : face à n’importe quelle question, il faut s’imposer un temps, même microscopique, mais qui ne vous inscrit pas dans une démarche précipitée.
  • La mobilisation de votre liste de points-clés sur une question renvoyant assez directement à un point-clé de cette liste (un bloc de 3 minutes).

« Quelle est l’expérience professionnelle la plus structurante pour vous ? »

« Que faites-vous pendant votre temps libre ? »

  • La distance : celle qui vous permet de ne pas prendre tout au premier degré, de percevoir le vice ou l’absurde de la question.
  • Entre 1 seconde et 3 secondes
  • La mobilisation de la liste de vos points-clés sur une question qui, de prime abord, n’apparaît pas directement reliée à un de vos points-clés.

« Qu’avez-vous fait de plus fou dans vote vie ? »

« Qu’est-ce qui vous fait peur ? »

  • Un temps de simulation : vous avez très bien perçu la question du jury et tout autant la réponse que vous alliez faire; mais comme la question est difficile ou biscornue, vous feignez de chercher une réponse?
  • 10 secondes et plus
  • Un temps de réflexion : vous êtes face à une question qui demande réflexion; vous avez besoin de temps pour raisonner. Vous pouvez soit prendre spontanément ces 10 secondes; soit demander au jury si vous voulez être plus tranquille, surtout si vous avez besoin de temps : « Je peux prendre 30 secondes s’il vous plaît ? ». Cette question est bien vue en général.C’est sur deux types de questions que les temps le plus longs pourront être pris :
  • Les mises en situation
  • Les questions de réflexion

A savoir :

Rendez-vous compte chez vous de ce que représentent 1 seconde, 3 secondes ou 10 secondes. C’est long ! En entretien, c’est un temps infini. A tel point que quand je dis à des candidats de prendre 10 secondes, ils reprennent au bout de 4 ou 5. Il faut se rendre à l’évidence : on n’ose pas prendre de temps dans une situation aussi intimidante qu’un entretien. Il faut donc s’habituer parce que cela ne vient pas comme ça !

Un commentaire sur “Acceptez les temps de pause !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s