Pourquoi le marketing du luxe est-il si difficile à défendre ?

Il n’est pas plus difficile à défendre que n’importe quel autre projet. Le seul problème est qu’il est convoité par tellement de personnes que cela en devient caricatural. D’autant plus caricatural que le profil du candidat voulant faire du marketing du luxe est presque toujours le même : fille un peu précieuse aimant le shopping.

Si vous êtes dans cette catégorie, vous avez intérêt à avoir des éléments de légitimité forts. Imaginez-vous quand même que des jurys reçoivent le type d’arguments suivant : « Je veux faire du marketing du luxe parce que j’aime les belles choses. » Au secours ! Surtout le marketing du luxe est surtout apprécié pour son côté paillette ; en réalité le marketing dans le luxe n’a rien de paillette et ressemble assez peu à du marketing (les 4 P du marketing-mix sont partiellement inopérants). Pour que votre projet soit crédible il faut impérativement :

  • S’intéresser à l’industrie qu’est le luxe et pas à sa représentation fantasmée (connaissances des acteurs, de l’actualité, des enjeux de l’industrie, des grandes données);
  • Connaître les spécificités du marketing du luxe (qui le rend si différent d’autres secteurs par exemple);
  • Admettre qu’il peut être très intéressant de commencer dans un autre secteur que le luxe, pour devenir avant tout un bon marketeur (ne soyez pas frileux au point de rejeter la grande consommation);
  • Avoir des points de légitimité forts : stages, lectures, rencontres, mémoires, petits boulots…

Sans cela, point de salut !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s