S’appuyer sur la famille pour justifier le projet professionnel ?

« Issu d’une famille de juristes, le droit fait partie de mon quotidien et l’envie de devenir avocat m’a été transmise dès l’adolescence… »

C’est juste impossible. Ca porte un nom : l’atavisme. Même si c’est vrai, même si c’est respectable, on ne prend pas appui sur un « bain familial » dans lequel on aurait été plongé pendant plusieurs années pour justifier son projet. Car dans ce cas, votre personnalité est presque égale à zéro; le mimétisme est total. La famille ne peut jamais être le premier ou le deuxième argument justifiant un projet. Elle peut éventuellement intervenir en troisième ou quatrième argument mais sous une forme bien particulière :

  1. Cette immersion vous permet d’avoir une bonne connaissance du métier, non fantasmé (vous avez observé les inconvénients du métier et êtes capable d’en parler). C’est une force. Vous montrez que vous n’avez pas été passif, que vous vous êtes renseigné, que votre entourage a été une chance unique d’avoir la vision la plus claire possible du métier.
  2. Cette immersion vous a permis de faire émerger une vraie envie. Vous êtes capable de dire « je veux » exercer ce métier. Vous ne formulez pas un projet parce que votre famille, mais parce qu’une volonté personnelle a émergé au contact de ce que vous avez vu, entendu.

Bref, on vous veut actif et non passif. La famille peut être un argument si vous n’êtes pas dans la reproduction passive, mais dans une forme de nutrition active !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s