La non-récitation

Pourquoi ?

  • Le naturel. Le jury vous veut vierge, spontané, sans artifice et ne jouant surtout pas de rôle. C’est dans son fantasme du candidat idéal. N’empêche cette idée est bien là dans la tête du jury et la récitation se heurte frontalement à cette idée.
  • L’échange. La récitation rompt une des conditions du contrat qui vous lie au jury pendant l’entretien : l’échange. Réciter signifie que, malgré le fait que le jury essaie d’établir une relation avec vous, vous lui renvoyez, en guise d’échange, un répondeur automatique. Avouez, c’est moyen comme échange, un serveur vocal !
  • La crédibilité. Quel genre d’image pensez-vous laisser à un jury en faisant le perroquet ? Il ne risque pas de se dégager une grande impression d’intelligence (sociale au moins), ni de confiance en soi. Bref, vous perdez sacrément en crédibilité.

Comment ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s