Florilège de questions sur la maladie

Dois-je aborder ces problèmes spontanément ou attendre qu’on m’en parle ?

La règle est que vous ne devez pas en parler spontanément. Il faut rester sobre sur ces sujets. On pourrait vous reprocher de vous en servir. Donc, n’en parlez pas en premier. N’abordez vous-même le sujet que si et seulement si vous sentez que le jury a repéré quelque chose d’anormal dans votre CV ou votre vie et se pose des questions, qu’il est susceptible d’avoir une mauvaise appréciation de vous du fait de sa méconnaissance de ce point délicat.

Doit-on parler d’une période de maladie grave ?

Si cet épisode a eu une influence majeure sur votre vie ; s’il a eu des conséquences lourdes sur votre parcours scolaire (redoublement, mauvais résultats), alors oui vous devez en parler. Tout simplement parce que le jury ne pourra comprendre ces accidents de parcours sans vos explications et il risque de vous les faire payer.

Et si le jury ne me croit pas sur ma maladie ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s