La réussite/le succès, l’échec

Les questions posées par le jury peuvent être :

« Qu’est-ce que la réussite pour vous ? »

« C’est important pour vous la réussite ? »

« Vous voulez connaître le succès ? »

« Et si vous échouez ? »

« Comment envisagez-vous l’échec ? »

« Que signifie réussir sa vie pour vous ? »

« Que voulez-vous réussir ? »

Pourquoi ?

L’ambition. Tant qu’à faire, le jury recherche des candidats orientés positivement vers l’avenir. Quelqu’un qui n’a pas envie de succès, de réussite véhicule soit du pessimisme, soit de l’inertie, soit encore un manque de confiance en soi. Je ne dis pas que c’est systématique et aussi simple et droit que cela. Mais, dans la tête d’un jury moyen, c’est ce qui risque d’imprimer. Mieux vaut partir de là par mesure de précaution. Sachez que lorsque l’on interroge votre rapport au succès ou à l’échec, on veut mesurer ou on peut mesurer votre appétit. Et il faut un minimum d’appétit. Quelle que soit votre propos sur ces notions, critique en particulier (si vous expliquez que le succès ne dépend pas de vous mais des circonstances…), veillez à ne pas décevoir l’attente du jury en terme d’ambition (dans l’exemple ici, vous apparaîtriez très fataliste).

Le réalisme, l’humilité. Le succès et la réussite ne doivent pas vous obséder. Le jury recherche des candidats ambitieux certes mais équilibrés. Tout le monde ne peut être pareil, donc il y aura des candidats plus ambitieux que d’autres et tant mieux. Il faut juste être conscient que le succès et la réussite ne sont que des « issues » et que le chemin pour y parvenir ne sont pas faits de paillettes et de coupes de champagne. Il faut du travail, de la persévérance. Par ailleurs, tout n’est pas bon à être un succès : la solution finale d’Hitler a été un succès, est-ce bien ? Non. Le jury attend donc de la distance avec cette notion. Il vaut mieux de concentrer sur le projet ou l’idée que vous voulez faire avancer, plutôt que sur sa seule issue.

Les idées sur la notion

Voici quelques citations sur la réussite/le succès et l’échec. Lisez-les toutes car elles vous donneront un avis sur le sujet; elles représentent un condensé d’idées sur la question. Trouvez celle avec laquelle vous vous sentez le plus en phase. Apprenez-la, connaissez son auteur (il est utile de se renseigner rapidement sur son auteur au delà des quelques indications que je donne) et sachez l’expliciter.

  • Le succès et la réussite désignent une fin, un aboutissement. D’ailleurs « réussite » vient de l’italien uscita (« issue, sortie »). Aboutissement de quelque chose. Ce n’est pas le succès qui est intéressant mais les actions qui ont été accomplies, qui ont, ensuite, été couronnées de succès. Le succès est la cerise sur le gâteau. On ne cherche donc pas le succès. On créé, on réalise, on est essaie d’être bon dans ce que l’on fait et l’issue sera, sans doute, le succès, la réussite.

« Le succès est une conséquence et non un but », Gustave Flaubert, écrivain français (1821-1880)

  • Ce cheminement peut être fait de tout autre chose que de réussite; les succès sont bâtis sur du travail, de la persévérance, souvent sur de nombreux échecs. L’échec est donc normal, un quasi passage obligé car il est inhérent à toute situation d’apprentissage. A tel point que la satisfaction est plus dans l’effort, dans le cheminement, que dans la réussite. C’est une invitation à ne pas vous focaliser sur l’issue.

« Le succès est la capacité d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme. », Winston Churchill, homme d’Etat britannique (1874-1965)

« Il n’y a pas d’échec, sauf à ne plus essayer », Elbert Hubbard, artiste, écrivain et philosophe américain (1856-1915)

« Le plus grand obstacle au succès est la peur de l’échec », Sven Goran Eriksson, entraîneur de football suédois

« La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester là où on est tombé », Socrate, philosophe grec (Ve siècle avant JC)

« Le succès n’est pas définitif, l’échec n’est pas fatal, ce qui compte est de continuer », Winston Churchill, homme d’Etat britannique (1874-1965)

« C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire », Gandhi, homme politique, philosophe, révolutionnaire (1869-1948) 

  • Le succès, la réussite peuvent même être nuisibles si l’on se focalise uniquement dessus. Ils sont en tout cas une marque de superficialité, d’échec à accéder à la vertu.

« Le succès est un poison qui ne doit être pris que tard dans la vie et encore à petites doses », Oscar Wilde, écrivain britannique (1854-1900)

« C’est dangereux le succès. On commence à se copier soi-même et se copier soi-même est plus dangereux que de copier les autres… c’est stérile », Pablo Picasso, peintre, dessinateur et sculpteur espagnol (1881-1973)

« La réussite est la place qu’on occupe dans les journaux. La réussite est l’insolence d’un jour », Elias Canetti, prix Nobel de littérature (1905-1994)

« La réussite n’est souvent qu’une revanche sur le bonheur », Bernard Grasset, éditeur français

  • Le succès, la réussite sont toujours le succès « de quelque chose », la réussite « de quelque chose ». C’est au fondement du succès qu’il faut s’intéresser et pas au succès en soi.

« Il n’y a pas de substitut à l’excellence. Pas même le succès », Thomas Boswell, journaliste  sportif américain

« La route du succès est encombrée de femmes poussant leur mari devant elles », Lord Thomas Dewar, distiller écossais (1864-1930)

« Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître », Romain Rolland, écrivain français, prix Nobel de littérature (1866-1915)

« Avoir fait plus pour le monde que le monde n’a fait pour vous : c’est ça, le succès », Henry Ford, industriel américain (1863-1947)

« Le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu’ils sont infaillibles », Bill Gates, entrepreneur américain

  • Le succès est relatif et n’est pas uniquement imputable à la personne qui connaît le succès uniquement. La personne qui connaît le succès est plus agie qu’elle n’agit elle-même dans la production du succès. La question du comment s’est faite l’accession au succès est importante.

« Le succès ? Si la majorité des gens pensent comme toi, c’est le succès. Si c’est la minorité tu prends un bide », Jean Yanne, acteur français (1933-2003)

« Le succès est la valeur personnelle multipliée par les circonstances », Alfred Capus, journaliste, romancier et dramaturge français (1857-1922)

« Quel est votre secret pour avoir du succès ? – Offrir du bon miel à la bonne mouche au bon moment et au bon endroit », Salvador Dali, peintre, sculpteur, graveur, scénariste et écrivain espagnol (1904-1989)

« Toute réussite est relative. Vous pouvez améliorer votre réussite relative en dénigrant les compétences et les résultats de votre entourage », Scott Adams, dessinateur américain

  • La tyrannie du succès

« La déception est bien moins pénible quand on ne s’est point d’avance promis le succès », Sénèque, philosophe, dramaturge et homme d’Etat romain (Ier siècle après JC)

« Le succès, ce terrible dominateur des consciences », Edmond et Jules de Goncourt, écrivains français (20e siècle)

« A l’égard de la propriété, de l’amour, de la fortune et du succès, j’applique « la règle des Dudu » : rien n’est dû, rien n’est durable », Philippe Bouvard, journaliste, humoriste et présentateur français

« Personne ne semble avoir songé au fait que si l’existence est absurde, y réussir brillamment n’a pas plus de valeur qu’y échouer » , Muriel Barbery, romancière française

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s