Le mensonge

Le jury peut vous poser les questions suivantes :

« Nous avez-vous menti ? »

« Quel est votre plus gros mensonge ? »

« Est-ce que le mensonge fait partie des outils du manager ? »

Pourquoi ?

Pour répondre à ces questions, vous n’avez pas à vous engager dans une reflexion philosophique. Mais le jury peut profiter de ces questions pour vous amener à réfléchir. Donc avoir des idées sur la question peut être utile.

L’honnêteté. Le jury recherche des candidats faisant preuve d’honnêteté. C’est une qualité que l’on peut qualifier « de base ». L’honnêteté est vue comme la condition minimale des relations sociales, qu’elle soit en entreprise, dans l’école, en entretien. Il est difficile donc de vous présenter comme un menteur. De toute façon, il y a peu de chance que dans une situation pareille, celle de l’entretien, vous vous disiez menteur. Mais je préfère être clair !

La maturité. Le mensonge, ce n’est pas bien. Ok. C’est un point de vue moral. Une fois cela dit, il reste que le mensonge est très pratiqué. C’est un fait social, un fait de l’homme en société. Le mensonge est partout, l’homme s’invente des histoires, qui prennent parfois la forme d’institutions, de principes qui semblent immuables, mais sont pourtant fondés sur des mensonges. La réalité n’est pas toujours facile à vivre; le mensonge peut être un passage vers la vérité; il peut être une stratégie de protection. Bref, le recul que vous êtes capable de prendre sur cette question, votre capacité à admettre que le sujet est plus complexe que « ce n’est pas bien de mentir »  sont au coeur du sujet.

Les idées sur la notion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s