Parler de politique en entretien

Pourquoi ?

  • L’ouverture. Un sujet politique est une façon comme une autre de prendre le pouls de votre ouverture sur le monde, sur les sujets de société. Donc rien d’étonnant.
  • Le courage. Vous demander de vous positionner sur un sujet politique est un bon moyen de mesurer votre courage car il faut de la confiance en soi pour livrer à un jury une opinion sur un sujet politique.
  • La retenue. Un entretien n’est pas un café du commerce où l’on déballe ses opinions au rythme où l’on avale des demis. L’entretien n’est clairement pas un lieu où l’on fait de la politique. De la retenue est donc de mise. Il faut déplacer le sujet.

Comment ?

  • La forme du questionnement du jury

Le questionnement frontal est rare. Le jury vous engage très rarement de butte en blanc sur un sujet de politique. Il a d’abord des consignes de ne pas aller sur ce terrain. Vous n’aurez pas a priori de questions du type « Vous votez pour qui ? » sorties de nulle part.

Le jury pourra venir sur une question politique plutôt suite à des développements que vous feriez sur un sujet politique, social ou économique. Et au détour d’une phrase vous demander vos opinions politiques.

  • Glisser de la politique vers le politique

Pour faire simple, prenons les deux acceptions suivantes :

La politique = ce qu’on appelle vulgairement la politique politicienne, le combat politique, ce que vous observez dans les matinales des radios chaque matin. On est ici du côté de la forme.

Le politique = l’objet, le fond, ce qui traite de la chose publique. On est ici du côté du fond, de ce qui fait société.

La politique n’a rien à faire dans l’entretien. Le jury n’a pas à vous demander votre opinion mais vous n’avez pas à l’exprimer non plus. Ne cherchez toutefois pas à la cacher à tout prix, mais elle sera connue du jury parce que vous vous serez exprimé sur le fond.

Par exemple, à bannir : « Je vote LR, je crois dans les idées de la droite ! ».

Seule exception, si vous avez dit au jury que vous vous intéressiez au jeu politique, que vous en étiez un fin observateur. Dans ce cas, la politique peut être abordée et le jury sera curieux d’entendre vos analyses.

  • Si on vous interroge sur le/la politique, placez-vous toujours du côté du politique (le politique), du fond.

« Qu’allez-vous voter aux prochaines élections ? »

—> « Je ne vous dirai pas quelles sont mes opinions politiques. En revanche, parlons du fond. Il y’a un sujet qui est déterminant pour moi dans mon choix politique, c’est celui de la liberté individuelle… (et là, vous placez éventuellement un sujet d’actualité que vous avez préparé; tant qu’à faire, autant se débrouiller pour relier à un sujet d’actualité préparé). »

« Que pensez-vous de tel homme politique ? »

—> « Je n’exprimerai pas ici mes opinions politiques. En revanche, je parlerais volontiers d’un sujet soulevé par ce candidat et qui est selon moi déterminant, c’est celui du modèle de croissance… (pareil, tant qu’à faire, ce sujet n’a pas été choisi au hasard et vous vous jetez sur un sujet de 3 minutes que vous avez préparé). »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s