« Peut-on juger quelqu’un en 30 minutes d’entretien ? »

Oui, il s’agit bien d’une question du jury.

Cette question fait partie des questions très connes. Ou presque. Le jury est en train de se mettre sur la sellette et remet en cause la pertinence de sa fonction. C’est sacrément tordu. Ce qui sauve cette question des abîmes, c’est qu’elle peut révéler une prise de conscience par le jury de l’imperfection de son jugement. Et c’est vrai qu’en 30 minutes, on ne peut avoir qu’un jugement partiel. Trois réponses possibles, appuyées ici par des citations :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s