Les stages (comme élément de légitimité du projet professionnel)

Pourquoi ?

Les stages doivent être considérés comme des éléments de poids. Ils le sont. Ils sont sans doute le meilleur appui que vous pourrez donner à votre projet.

  • La preuve d’intérêt. La meilleure preuve que vous puissiez donner de l’intérêt pour un domaine est le stage; c’est une des implications les plus abouties : vous avez fait des démarches pour trouver, vous avez convaincu des professionnels de vous recruter et vous vous y êtes investi. Nous ne sommes pas sur un intérêt volant, un peu léger; le stage, c’est du concret.
  • Le réalisme. Les fantasmes sont nombreux quand on est jeune et candidat. On s’imagine des métiers (Ah, travailler au Quay d’Orsay, le rêve !). Et pourtant la confrontation à la réalité des métiers apporte des éclairages qui entraînent souvent des renoncements. On s’imagine les choses de telle ou telle façon. Alors, quand on a passé 1 mois, 3 mois ou 6 mois dans une fonction, cela signifie au jury : « j’ai un projet et ce ne sont pas juste quelques envies désincarnées, je sais déjà en partie à quoi correspond la réalité du métier ».
  • L’action. Quand on transforme un intérêt en stage, c’est la démonstration que l’on est prêt à passer à l’acte. La capacité d’action fait partie des critères d’évaluation du jury.
  • Le professionnel. Le stage est aussi l’inscription de votre intérêt dans l’univers professionnel. Or, c’est la préoccupation principale des jurys : ce que l’école va faire de vous à la sortie. Quand vous parlez professionnel, d’un coup, vous usez du même langage que le jury. Ca le rassure. Et puis, un stage signifie que vous avez été recruté par des professionnels; que vous avez aussi été probablement évalué (lettre de recommandation). Bref, vous êtes passé par un filtre supplémentaire, auquel le jury est attentif.

Ce qu’il faut savoir quand on veut utiliser un stage comme élément de légitimité

  • Stage de mission contre stage d’observation

Un stage dans lequel vous êtes impliqué, dans lequel on vous délivre une mission réelle a de la valeur. A priori plus qu’un stage d’observation.

Pour autant les stages d’observation ont de la valeur. D’abord parce que dans certains domaines, ou pour accéder à certaines fonctions très convoitées, il est très difficile de passer par des stages avec de réelles missions. C’est le cas dans la haute administration, dans les institutions judiciaires, dans les banques d’affaires. Surtout si vous voulez y accéder jeune, sans avoir le niveau (beaucoup d’entreprises demandent par exemple le niveau master).

Ensuite parce qu’une observation bien menée peut être un sacré élément de légitimité. Rendez-vous ici à la partie Parler de ses stage.

Donc ne négligez pas les stages d’observation. Mieux, n’hésitez pas à aller passer quelques journées auprès de professionnels. Ouvrez votre esprit : un stage, ce n’est pas forcément cette période de 1, 2, 3 ou 6 mois d’un seul tenant. Ce peut être une journée passée chaque semaine dans une entreprise, dans un cabinet d’avocat, une étude de notaire… A vous d’imaginer, de proposer !

Exemple : pour l’entrée à l’ENM, ou à Sciences Po en filière Carrières juridiques et judiciaires, on appréciera que vous ayez passé du temps en salle d’audience, au tribunal, à observer.

  • Stage prestigieux contre stage non prestigieux

Il vaut mieux avoir un stage prestigieux dans lequel on fait le poisson rouge ou bien un stage peu prestigieux dans lequel on est pleinement investi ?

Le politiquement correct nous amènerait à répondre « Toujours la deuxième proposition ». Pour la plupart des programmes auxquels vous postulez, c’est vrai. Mettez toujours en avant un stage dans lequel vous avez accompli des choses, pour lequel vous pouvez prouver des résultats obtenus, des enseignements retenus. Cela vaut mieux qu’un stage dans une grande entreprise ou une institution prestigieuse, une ambassade, une organisation internationale, dans laquelle vous avez compté les mouches. Rien de pire pour vous qu’un jury qui comprend que vous avez fait ce stage parce que « ça faisait bien », pire parce que vous l’avez obtenu de bonne grâce par un parent influent.

Toutefois, les programmes les plus prestigieux sont demandeurs de stages dans les meilleures organisations. Ils sont attentifs au nom. C’est d’abord la preuve que vous avez de la valeur puisque les places sont chères et que vous y êtes malgré tout entré. Donc le nom prestigieux est porteur d’une rareté à laquelle vous avez accédé. Ensuite et surtout, à vous de rendre ce stage creux passionnant. Si le stage a vraiment été sans consistance, vous avez, ex post, la possibilité de le rendre plus passionnant qu’il ne l’a été; notamment par ce que vous avez observé (et pas seulement fait). Rendez-vous ici à Parler d’un stage. Donc, ne vous en privez pas

  • Stage dans le domaine du projet ou pas ?

Un stage en rapport direct avec votre projet

Un stage directement en liaison avec votre projet, c’est le must. Rien à dire de plus.

Un stage dans la galaxie du projet

Un stage qui a un lien indirect avec votre projet doit pouvoir être utilisé.

Exemple : vous avez un stage commercial et votre projet est dans le marketing. Le commercial est suffisamment proche du marketing pour vous servir.

Exemple : vous avez un stage en communication corporate et votre projet est dans le journalisme. Plusieurs compétences mises en oeuvre dans ce stage sont en mettre en lumière votre intérêt pour le journalisme.

Un stage qui n’a pas de rapport avec votre projet

A priori, ce n’est pas ce stage que vous mettrez en priorité en valeur. Néanmoins, il peut être utilisé s’il permet de mettre en avant des compétences, des qualités, des missions qui ont une raisonnance sur votre projet.

Exemple : vous avez pour projet d’être analyste financier. Vous avez fait un stage de recherche de 6 mois dans un laboratoire du CNRS. Vous montrez avec ce stage que vous avez adoré la partie de recherche et d’analyse, que vous avez été bon sur cette partie et que votre projet s’inscrit forcément dans des métiers à forte dimension analytique.

Attention ! Quand on dit qu’un stage ne peut pas être utilisé, cela ne signifie pas que vous n’en parlerez pas dans l’entretien. Cela veut seulement dire qu’il ne fait pas partie des éléments légitimant votre projet.

  • Que faire d’un stage contre-productif ?

Est-ce qu’un stage peut servir à montrer qu’on ne veut pas avoir tel ou tel projet ? Exemple : vous avez fait un stage en ambassade et vous vous êtes rendu compte que cela ne vous plaisait pas.

Bien sûr, vous pouvez vous en servir. Néanmoins, pour que cela devienne un véritable élément de légitimité, il va falloir que vous en parliez sacrément bien. Car enfin, dire que vous avez un projet x parce que y ne vous a pas plu, c’est une argumentation plutôt mince; qui devra être appuyée par d’autres éléments de légitimité, positifs cette fois (une autre expérience qui va dans le sens du projet, un centre d’intérêt qui va dans le sens du projet…). Vous ne le ferez que si vous n’avez pas d’autres stages ou d’autres éléments de légitimité plus consistant à faire valoir.

Là où cela passe sans problème en revanche, c’est si vous hésitez entre deux domaines d’un projet professionnel : vous avez testé l’un qui ne vous a pas plu, du coup c’est forcément l’autre.

Exemple : vous êtes intéressé par les métiers de la finance. Vous avez fait un stage en finance de marché et vous en déduisez que c’est la finance d’entreprise que vous préférez. Là, c’est tout à fait possible de parler de votre stage en finance de marché et en quoi il vous a mis sur la piste de la finance d’entreprise (c’est possible car l’approche est binaire : si ce n’est pas l’un, c’est l’autre). 

3 commentaires sur “Les stages (comme élément de légitimité du projet professionnel)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s