Le parcours académique (comme élément de légitimité du projet professionnel)

Pourquoi ?

  • L’élément de légitimité le plus évident. Vous postulez à une formation; vous venez d’une formation. Il est évident que, dans la tête du jury, comme dans la vôtre, la légitimité se joue d’abord là.
  • La majeure partie de votre vie. La formation, à votre âge, c’est tout simplement la plus grande partie de vote vie. Donc les filières que vous avez choisies, les spécialisations, les matières que vous avez appréciées, les travaux que vous avez accomplis sont le résultats de choix qui parlent pour vous.

Donc :

  • si vous avez fait du droit pendant 3 ans, votre meilleur moyen d’appuyer votre projet de devenir avocat d’affaires ou juriste est encore de prendre comme premier élément de légitimité vos études de droit. Logique !
  • si vous avez fait des études de pharmacie et que vous voulez travailler dans le marketing pharmaceutique, votre premier élément de légitimité tient à vos études.
  • si vous êtes en Terminale S, option maths et que vous voulez faire une école d’ingénieurs post-bac, vos études secondaires scientifiques seront sans doute la premier point d’appui de votre projet.

Ce qu’il faut savoir sur le parcours académique

  • Ce n’est pas parce qu’il n’est pas bon que vous ne devez pas l’utiliser

Vous avez des notes moyennes, voire pas terribles; vous trouveriez culotté de vous appuyer sur votre parcours académique pour appuyer votre projet ? Certes, vous risquez d’avoir à répondre à quelques questions sur vos résultats, mais :

– Vous pouvez aimer une discipline sans avoir des résultats fantastiques. Certains paramètres peuvent influer négativement :

  1. Des éléments extérieurs : problèmes personnels, familiaux, de santé, travail à côté, implication associative
  2. Résultats dépendants d’éléments connexes (maîtrise de la dissertation, d’une certaine méthode, pédagogie que vous n’appréciez pas beaucoup…)
  3. Résultats influencés par une surpondération de certaines matières par rapport à d’autres; vous pouvez isoler des matières dans lesquelles vous êtes meilleur.

– Vous avez moyen de démontrer au jury que vous êtes intéressé par vos études antérieures en vous préparant à bien en parler, en préparant des sujets que vous affectionnez particulièrement pour montrer cet intérêt.

Exemple : vous êtes en Terminale ES, vous avez à peine 11 de moyenne en économie alors que vous utilisez ce parcours comme élément de légitimité => préparez des sujets d’économie qui vous ont plu et débrouillez-vous pour aller dessus spontanément.

Attention ! Ne niez pas vos faiblesses académiques pour autant. Vous devez les identifier et les accepter.

  • Vous n’êtes pas obligé de faire appel au parcours académique

Ce n’est pas parce que votre formation est un point important et ce qui vous occupe le plus de temps, que c’est forcément un élément de légitimité. Autrement dit, vous avez le droit d’avoir un projet en total décalage avec votre parcours académique !

Je sais, ça vous faire bizarre et même quand vous en acceptez l’idée, cela vous fait flipper d’avoir à faire face à cette « incohérence » devant le jury.

Exemple :

Vous êtes en L3 de droit et voulez faire de la finance ?

Vous avez fait un bac ES et voulez faire des études d’ingénieurs ?

 —> ce n’est pas un problème si vous trouvez au minimum 3 solides éléments de légitimité en dehors de votre parcours académique légitimant votre projet.

  • Attention à la similarité de votre parcours antérieur avec la formation que vous visez

Exemple : vous avez fait de la finance pendant 4 ans à l’Université. Vous voulez intégrer une école de commerce en admission parallèle avec pour projet de faire de la finance.

Evidemment votre parcours antérieur semble être un sacré atout. Il vous rend légitime à revendiquer ce projet professionnel. Mais il vous rend moins légitime à vouloir faire cette formation. Vous êtes en effet suffisamment calé en finance pour ne pas avoir à intégrer une école de commerce; un master 2 de finance vous suffirait. Vous serez sans doute suspecté de vouloir intégrer l’école pour le prestige, pour la valeur du diplôme et non parce que vous en avez réellement besoin pour votre projet.

Il aurait été beaucoup plus simple de défendre un projet en finance en étant passé par 4 années de mathématiques ou d’économie, car le jury est alors assuré que vous n’avez encore jamais étudié la finance et que vous avez donc vraiment besoin d’intégrer le programme.

Donc attention que votre parcours initial, même s’il est cohérent avec votre projet, ne recouvre pas une trop grosse partie de la formation nécessaire à votre projet. Le jury remettrait en cause la légitimité de votre candidature. Trop de cohérence tue la cohérence.

2 commentaires sur “Le parcours académique (comme élément de légitimité du projet professionnel)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s