La remise en cause de votre projet par le jury

Le jury peut évidemment vous contrarier sur votre projet professionnel. Il est là pour pour juger de sa pertinence, pour le tester, avec plus ou moins de bonne foi. Bref, vous serez sans doute « challengé » sur votre projet. Qu’est-ce qui peut vous arriver ?

Il ne trouve pas votre projet légitime

« Pourquoi ce projet ? »

« Vous n’avez pas envie de faire autre chose ? »

« Vous êtes sûr que ce que vous avez envie de faire ? »

Trois choses :

  • Soit votre projet est vraiment faiblard. Vous n’avez pas travaillé suffisamment sa légitimité. En dessous de 3 points de légitimité, c’est franchement bancal. Donc la première règle pour éviter la contestation, c’est vraiment de s’assurer que votre projet repose au minimum sur 3 points de légitimité.
  • Soit votre projet est a priori légitime mais le jury remet en cause un élément de légitimité, qui fait s’affaisser tout le château.

Exemple : « Vous dites être rigoureux, mais une couturière, ça doit être rigoureux aussi. La rigueur ça ne mène pas forcément à la finance ! » 

Dans ce cas : explicitez mieux ce point-clé et montrez qu’effectivement, seul, cet argument peut paraître faible, mais il vient s’ajouter aux autres points de légitimité; et dans ce cas, c’est un élément cohérent.

Exemple : « Je suis d’accord que la rigueur n’est pas l’apanage de ceux qui veulent de la finance; néanmoins je vous ai montré par mon stage, par mon parcours scolaire que la finance est point d’intérêt majeur pour moi. La rigueur, si elle est isolée, ne voudrait sans doute rien dire; mais dans le cas présent, elle vient en renfort de ce stage et de ce parcours tournés vers la finance. Et je pense que cet élément de ma personnalité confirme ce que j’ai perçu par ce stage et ce parcours scolaire. »

  • Soit votre projet est a priori légitime (il y a bien 3 points d’appui majeurs); mais le jury en veut plus. Il est insatiable. Voilà pourquoi il peut être utile d’avoir non 3 mais 4 ou 5 points de légitimité. Si vous les avez, gardez les en tête, au cas où. Ne les sortez pas spontanément, 3 points de légitimité sont suffisants.

Si le jury est vraiment insatiable et poursuit : « Ok. Quoi d’autre ? »; il sera temps, avec le sourire, de lui dire : « Mon stage, mes lectures, mes rencontres, mon mémoire, je trouve que mon projet ne trouve pas de fondement, vous trouvez-vous ? ». Et si besoin : « Les 4 points dont j’ai parlé sont très sérieux et fondent mon projet. Je peux redévelopper des choses qui n’ont pas été assez approfondies, mais dans ces 4 éléments se trouve ma motivation ».

Il ne vous trouve pas lucide

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s