Et si on n’a pas projet ?

Un sujet souvent proposé dans l’épreuve du triptyque d’HEC est : « Les gens sans projets sont-ils les ennemis de l’humanité ? ». Si vous avez ouvert cet article, c’est que vous êtes sans doute dans cette situation ou pas loin, donc je vais éviter de vous traiter d’ennemis de l’humanité, ça ne va pas franchement vous encourager. Mais cela vous donne assez directement le ton.

Un jury attend toujours des candidats en mode projet. D’abord parce que le jury se prononce sur votre candidature à un moment t pour une période qui va s’étaler de t+1 à t+5. Donc, de fait, quand vous postulez dans un programme, vous faites un pari sur l’avenir. Cela ne sert donc à rien de pester contre cette logique de projet, elle est inscrite au coeur de vote candidature (rendez-vous sur l’article L’importance du projet).

Attention, je vous rappelle qu’un projet n’est pas un projet professionnel strict, déterminé, arrêté, dans la plupart des cas. Projet doit être entendu au sens très large et adapté selon le niveau de votre candidature.

Si vous pensez ne pas avoir de projet, vous êtes dans deux situations possibles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s