La précision attendue du projet

Pourquoi ?

« Il faut un projet précis ! » Qu’est-ce qu’on l’entend cette phrase ! Pourtant fausse en tant que règle générale. Ce n’est effectivement pas la règle. Vous confondez souvent projet maîtrisé, lucide et projet précis. Seuls les candidats de niveau bac +5 ont à proposer des projets précis. Pour le reste des candidats, la précision attendue n’a rien de stricte. Le jury attend seulement une bonne maîtrise des pistes que vous lui livrez. D’où des questions parfois précises : elles visent juste à vérifier votre connaissance du projet que vous avancez ; elles ne vous acculent pas à être très précis dans le choix de votre projet.

Comment ?

  • Les éléments de la précision

Le projet professionnel se réduit souvent au poste ou à la fonction que vous allez occuper. Pourtant, les éléments de précision que vous allez pouvoir apporter dépassent ces seuls éléments. Ces différents éléments vont vous permettre :

  • Soit de rendre très précis votre projet lorsque cela est nécessaire ; en gros si vous postulez alors que vous êtes déjà bac+5, vous aurez besoin d’être précis et d’avoir de quoi alimenter cette précision.
  • Soit de donner de la consistance à votre projet sans avoir un poste très précis en tête. Il y a d’autres éléments pour lui donner de la consistance.

La fonction

C’est la fonction que vous citerez dans 90 % des cas. Entendez par fonction, le département dans lequel vous allez travailler dans l’entreprise : recherche et développement, marketing, finance, achats, logistique, innovation, entrepreneuriat… Vous allez vous dire intéressé par la fonction marketing, par la fonction logistique etc.

Jusqu’où allez dans la précision de la fonction ? Tout dépend de votre niveau de candidature.

A bac + 0 ou en sortant de prépa, nommer une fonction est prématuré, sauf si vous postulez dans un programme, de type BTS, qui a déjà une orientation fonctionnelle précise : BTS Vente (fonction commerciale), BTS Logistique (fonction logistique)… Vous formulez une intention, une envie, une curiosité : « Ayant un intérêt pour les mathématiques et l’économie, je suis très curieux de découvrir la finance. »

A bac + 3, vous êtes attendu sur la fonction. Vous pourrez donner quelques pistes plus précises en citant des exemples de postes qui pourraient vous intéresser.

A bac + 5, la fonction n’est plus suffisante. Il faut donner des intitulés de postes précis.

Le poste

A bac + 0 ou en sortant de prépa, on ne vous demandera pas de poste précis.

A bac + 3, on pourra vous demander des intitulés de postes. Mais dans la majorité des cas, ce sera le moyen de vérifier votre connaissance des métiers dont vous parlez, de la fonction que vous évoquez ; il n’y a pas d’exigence de connaissance du poste que l’on veut exercer puisque l’on est encore en cheminement. La connaissance des postes attachés à une fonction est juste un élément de maîtrise du projet. Vous pouvez livrer des intitulés de postes spontanément, avant que l’on ne vous questionne : ce sera fait sous forme de piste : « Je suis très intéressé par la finance d’entreprise ; soit en direction financière, soit au sein d’une grande banque, en tant qu’analyste ou conseil en fusions-acquisitions ». Pensez toujours à laisser le champ ouvert, à ne pas vous enfermer dans un poste à ce niveau-là.

A bac+5, on attend des propositions de poste précises.

Le secteur

Si vous citez une fonction, le secteur n’est pas utile. Ne vous forcez surtout pas à trouver un secteur professionnel si vous n’en avez pas. Quelques petites choses à savoir :

  • Les fonctions que vous exercerez seront souvent proches quel que soit le secteur : faire de la finance dans la grande conso, dans les services aux collectivités ou dans l’industrie du cinéma, cela est presque la même chose. Pareil pour le marketing par exemple.
  • Citer un secteur juste parce qu’on l’aime bien peut faire très naïf. Exemple : « je veux faire du marketing, dans le luxe », « je veux faire du marketing dans le sport »… Vous avez tendance à ne jamais évoquer les secteurs les moins glamours. Où est le béton, où est le secteur ferroviaire ? On se le demande !! Sachez que vous aurez toujours une prime si vous évoquez des secteurs non sexy car on ne vous suspectera pas la superficialité qu’évoque un secteur « sympa ».

Dès lors, dans quel cas citer le secteur ?

  • Si vous n’avez pas de projet fondé sur une fonction. C’est possible ! Vous pouvez avoir un intérêt très fort pour un secteur, point barre. Le secteur prend vraiment le dessus sur la fonction.

Exemple : vous êtes passionné de cinéma (et totalement légitime sur le secteur) et souhaitez travailler dans le secteur. On le comprend car c’est un secteur-passion ; une passion ne s’exprime pas en terme de fonction (difficile de parler passion pour la finance, ou pour les ressources humaines).

Autre exemple : vous êtes passionné par l’hôtellerie (légitimé par vos stages, vos voyages, vos lectures) et souhaitez travailler dans ce secteur.

Vous ne pourrez toutefois pas échapper totalement à la fonction ou au poste. En effet, si le jury peut comprendre que vous vous intéressiez d’abord à un secteur, il pourra difficilement s’empêcher de vous demander dans quelle fonction ou à quel poste. D’ailleurs, n’attendez pas qu’il vous le demande, faites-le ! Du fait que vous soyez déjà positionné sur le secteur, il sera moins exigeant en termes de précision, sauf à bac+5, où il demandera une grande précision.

Exemple : « Je suis passionné par le cinéma depuis plus de 10 ans et c’est dans ce secteur que je souhaite exercer. Je m’intéresse particulièrement aux fonctions de production et financières. »

Autre exemple : « J’ai un intérêt très fort pour le secteur hôtelier dans lequel je souhaite exercer, essentiellement à des fonctions commerciales ou marketing. »

Cette capacité à citer des postes ou fonctions crédibilise votre approche secteur. Car lorsque vous choisissez un secteur en guise de projet, c’est qu’il vous botte pas mal ; du coup, votre approche peut être perçue comme naïve ou mignonne, bref celle d’un passionné en dehors de la réalité professionnelle.

  • Si le secteur apporte un éclairage pertinent à la fonction.

Il y a des secteurs qui font que la fonction que vous exercerez ne sera pas générique.

La géographie

Vous pouvez apporter des précisions sur votre géographie professionnelle. Apportez seulement toujours une justification de cette géographie pour que les affirmations ne soient pas gratuites et considérées comme superficielles.

Exemple : « J’aimerais commencer ma carrière aux Etats-Unis et particulièrement en Californie, là où se trouvent les studios les plus puissants du monde. Mais j’aimerais aussi avoir l’occasion de faire une partie de ma carrière en Asie, et spécialement à Hong-Kong, qui est une place centrale aujourd’hui pour l’industrie cinématographique. »

Autre exemple : « Je me vois bien commencer en France et ensuite rejoindre l’Amérique du Sud, qui compte un grand nombre d’exploitations viticoles et vinicoles. La production de vins du continent croît au rythme de 20 % par an. D’ici 5 ou 10 ans, le marché sera mûr pour des approches plus qualitatives. »

L’évolution

Vous pouvez adopter une distinction court terme-long terme.

« A court terme je pense rejoindre un cabinet d’avocats sur des fonctions de conseil, notamment en fiscalité internationale. A long terme, j’aimerais ensuite rejoindre la direction financière d’un grand groupe. »

  • Les erreurs de précision

Elles sont de deux ordres :

  1. Les projets pas assez précis

Si vous êtes bac+5 et que vous n’êtes pas capable d’identifier une fonction et un ou des postes précis, c’est problématique. Et les postes cités doivent être proches et peu nombreux. Il n’y a plus de grand écart possible.

Si vous êtes bac+3 et que vous n’êtes pas capable de donner une fonction, que vous arrivez sans projet, vous êtes en difficulté.

2. Les projets trop précis

Les projets trop précis sont presqu’aussi pénalisants que les projets pas assez précis. Pour au moins deux raisons :

  • Ils laissent peu de latitude. Si vous dévoilez un projet trop précis, le jury va se représenter de faibles débouchés pour vous ; ou alors il va se dire que vous en reviendrez de ce projet très précis lorsque vous serez confronté à la réalité du marché, mais qu’alors vous serez peut-être déçu. Dans les deux cas, ce n’est pas bon.
  • Ils ne vous mettent pas en démarche de cheminement. Le programme que vous sollicitez, si vous êtes de bac + 0 à bac + 3, veut vous voir cheminer en son sein, il veut vous voir évoluer, il veut vous modeler. Un projet trop précis vous ferme à ces démarches ; il montre de la rigidité.

Exemple : vous êtes à bac + 3 et vous souhaitez intégrer une grande école de management et avez pour projet de devenir administrateur judiciaire. Il y a une centaine d’administrateurs judiciaires en France donc le jury est inquiet sur les débouchés ; le jury se demande ce que va vous apporter l’école dans le cadre d’un projet si précis. Adoptez un projet plus large en droit des affaires !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s