Trouver ses qualités, ses défauts

Vous n’êtes pas obligé de préparer cette question en amont. Normalement, si vous avez bien préparé votre entretien, chaque expérience, chaque point-clé de votre CV, vous avez fait ressortir des traits de personnalité. Votre travail est tellement bien fait que lorsque l’on vous posera la question, vous parviendrez à les mobiliser, sans doute avec le naturel qu’un jury apprécie sur ce type de question.

Si vous voulez préparer cette question en amont malgré tout, voici ce que vous devez faire :

  • Parcourez les listes de qualités et défauts

J’ai listé pour vous une centaine de qualités et une centaine de défauts. Ces listes ne sont pas exhaustives et vous pouvez bien sûr en trouver d’autres. Prenez soin de retenir les qualificatifs les plus justes possibles ; j’ai volontairement inscrit les définitions. C’est l’intuition qui va vous faire choisir car vous vous connaissez suffisamment pour mettre le doigt sur ce qui vous caractérise le plus.

Cela vous choque que je parle d’intuition ? Et pourtant cela ne devrait pas car c’est avec cette même intuition que le jury va évaluer vos qualités et défauts. Il n’a guère que cela pour évaluer votre personnalité. Dit autrement, vous allez devoir choisir des qualités et défauts qui vont apparaître évidents aux yeux du jury. Il doit pouvoir se dire « C’est évident, ça se voit tout de suite ».

Combien de qualités et défauts doit-on choisir ?

Si vous voulez vous prémunir totalement sur cette question, préparez 3 qualités et 3 défauts. Il est franchement rare que le jury aille au delà. Mais le jury peut vous en demander moins. Préparez donc une hiérarchie de ces qualités et défauts.

  • Assurez-vous qu’elles collent à vos expériences

Vous avez sans doute l’intuition mais vous savez désormais que vous allez devoir prouver ces qualités et défauts. Assurez-vous simplement que vous allez pouvoir puiser dans vos expériences, dans votre CV, pour illustrer ces qualificatifs.

Vous pensez être « autonome » : Avez-vous une expérience solide qui prouve cette autonomie ?

Faites systématiquement ce travail pour vous assurer que les qualités et défauts que vous avez intuitivement relevés sont associés à une expérience.

Et si l’intuition ne vous a pas permis d’identifier vos qualités et défauts, alors utilisez vos expériences comme sources d’inspiration directe.

Attention, faites votre possible pour qu’une expérience ne soit associée qu’à un qualificatif (deux au maximum). Je vous rappelle que le but de l’entretien est de placer un maximum des points-clés de votre CV et cette question est une opportunité.

Evitez :
« Autonome » : Mon stage de 3 mois
« Pugnace »  : Mon stage de 3 mois
« Fiable » : Mon stage de 3 mois

Préférez :
« Autonome » : Mon stage de 3 mois
« Pugnace » : Ma pratique du judo en compétition
« Fiable » : La vente de glaces sur la plage

  • Assurez-vous qu’elles collent aux attentes du jury

Il y a un dernier check-point à passer. Ces qualités et défauts doivent conforter le jury dans son choix ou au moins ne pas  entrer en contradiction avec ses attentes. Quelles sont-elles ?

  • Ses attentes générales vis-à-vis de la formation à laquelle vous postulez

Les qualités et défauts choisis ne doivent pas entrer en contradiction totale avec la formation que vous choisissez.

Ex : vous vous dites « solitaire » et « inhibé ». Vous postulez à une formation en vente. Problème.

Ex : vous vous présentez comme « aventurier », « impatient », « brouillon ». Vous postulez à une formation en comptabilité. Problème.

Un bémol néanmoins. Si sur 3 défauts énoncés, 1 est en contradiction, ce n’est pas grave. Au contraire, cela appuiera votre honnêteté. Pas grave car vous postulez à l’entrée dans une formation, pas à un emploi ; vous venez vous former et êtes donc perfectible.

  • Les attentes vis-à-vis de votre projet professionnel

Eh oui, il faut que vous preniez également en compte cette contrainte.

Ex : vous êtes « asocial », « brouillon », « créatif » et « aventurier », vous risquez de ne pas convaincre sur un projet en audit financier (mais normalement si ces qualités et défauts sont les vôtres, vous ne devriez pas avoir ce projet…).

En conclusion : la détermination de ses qualités et défauts est assez spontanée, intuitive. MAIS vous devez toujours vous assurer que qualités et défauts sont prouvables et cohérents avec votre projet professionnel et d’étude. Choisir ses qualités et défauts est donc un va-et-vient entre :

  • votre intuition
  • vos expériences
  • votre projet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s