Comment traiter des centres d’intérêt ?

La structure qui suit est une trame générale, qui comprend les deux éléments fondamentaux qu’il ne faut pas oublier dans la présentation d’un centre d’intérêt : la contextualisation et l’immersion. Si vous avez bien en tête ces deux éléments, vous pouvez adopter la structure que vous voulez.

Dès lors que vous décidez de faire d’un de vos centres d’intérêt un point-clé, vous devez construire un discours d’environ 3 minutes, comme n’importe quel autre point-clé.

La contextualisation (1 minute)

Votre centre d’intérêt, vous le connaissez. Vous le pratiquez peut-être depuis des années. Ce n’est pas le cas du jury, qui le découvre, ou en tout cas qui peut découvrir deux choses :

  • Le centre d’intérêt en lui-même : le jury peut en avoir déjà entendu parler mais n’en rien connaître précisément; il peut tout simplement n’en avoir jamais entendu parler.
  • Votre rapport à ce centre d’intérêt : si le jury sait ce qu’est un intérêt pour la musique électro, pour la cuisine ou le yoga, il ne connaît pas votre pratique. Et entre deux personnes intéressées par un même centre d’intérêt, il peut y avoir un monde ! La cuisine peut être pratiquée depuis 10 ans, avec un titre de cuisinier amateur, des recettes publiées et en dilettante, avec des amis. Vous pouvez aimer écouter de le musique électro et aller régulièrement à des concerts comme vous pouvez la pratiquer et vous produire de temps en temps.

C’est pourquoi il est essentiel que vous contextualisiez vos centres d’intérêt dès le début de votre propos, afin que le jury soit en condition de :

  1. comprendre de quoi il s’agit;
  2. de vous situer dans la pratique de ce centre d’intérêt.

Les éléments de contexte sont :

  • L’origine de l’intérêt : pourquoi vous avez débuté cette pratique, quel a été le moteur
  • La durée de pratique : en mois, en année; la fréquence; le nombre d’heures consacrées par semaine ou par mois
  • Les conditions d’exercice : le lieu, seul ou en équipe
  • La définition du centre d’intérêt : partez toujours du principe que les personnes en face de vous sont des novices; définition du principe, de l’histoire, de l’enjeu
  • Le détail du centre d’intérêt : ce que vous pratiquez plus précisément
  • Le rôle joué : si plusieurs rôles sont possible dans l’exercice du centre d’intérêt, il faut préciser le vôtre
  • Le niveau : la caractérisation du niveau d’expertise, de savoir-faire acquis
  • Vos objectifs : vous pouvez vous être fixé un certain niveau de maîtrise, à quelle échéance et dans quel but

Tous les éléments de contexte ne sont pas nécessaires. Par exemple, il sera sans doute utile de définir ce qu’est la musique électro; cela ne serait pas utile de définir ce qu’est la musique classique. A vous donc de juger quels éléments de contexte vous voulez introduire. Passez les tous en revue et éliminez ceux qui ne seraient pas appropriés.

L’immersion (2 minutes)

L’immersion dans vos centres d’intérêt est essentielle car c’est ce qui va aider le jury à mesurer la consistance de ces derniers. Plutôt que de raconter votre vie, de faire la liste de tout ce que vous faites, concentrez-vous plutôt sur 2 focus. 2 focus qui vont plonger le jury en plein coeur du centre d’intérêt. Ces focus vont jouer comme des immersions très courtes et denses dans votre univers, dans l’univers de votre centre d’intérêt.

Ces focus sont :

  • partiels : une fois que le jury a eu une vue globale sur le centre d’intérêt dans la partie de contextualisation, il est inutile de continuer avec des propos généraux. Il faut faire une piqûre de contenu, donner une carotte (au sens de carotter) de votre maîtrise, un morceau de votre expertise. Et cela ne peut se faire si vous rester général; il faut prendre un sujet très précis, très restreint. C’est la seule façon d’avoir un contenu très précis et donc très percutant sur votre centre d’intérêt.
  • très documentés : pour immerger le jury au coeur de votre maîtrise du centre d’intérêt, il n’y a pas le choix, il faut avoir l’air un peu docte. Apportez des références précises, des dates, des données chiffrées, des noms, des concepts-clés. il faut que le jury se dise : « Effectivement, il maîtrise bien le sujet ».

Que peuvent être ces focus ? (liste non-exhaustive)

  • Un zoom sur un personnage-clé

Vous aimez le cinéma : zoom d’une minute sur un réalisateur que vous appréciez

Vous pratiquez la flûte traversière : zoom d’une minute sur un célèbre flûtiste que vous appréciez

Vous aimez les nouvelle technologies : zoom d’une minute sur une rencontre intéressante faite lors d’une conférence

  • Un zoom sur une réalisation-clé

Vous aimez le cinéma : zoom d’une minute sur un film que vous appréciez

Vous pratiquez le violon : zoom d’une minute sur le morceau d’une oeuvre que vous aimez jouer

  • Un zoom sur une réalisation-clé personnelle

Vous êtes passionné de photographie : zoom d’une minute sur une photographie que vous avez réalisée

Vous êtes passionné de voitures anciennes : zoom d’une minute sur une voiture que vous avez restaurée

Vous pratiquez la plongée sous-marine : un zoom d’une minute sur une expérience de plongée

  • Un zoom sur un concept, une notion

Vous êtes fan de cinéma : zoom d’une minute sur le concept d’humour chez Hitchcock ou sur le concept  de frontière dans le cinéma d’Agnès Varda

Vous aimez l’économie : zoom d’une minute sur le concept d’externalité dans l’économie actuelle

  • Un événement

Vous êtes fan du jeu de tarot : zoom d’une minute sur une partie restée majeure à vos yeux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s