Exemple de traitement d’une activité sportive

Je pratique la natation synchronisée en compétition. Proche de la danse, la natation synchronisée consiste à réaliser une chorégraphie sur une musique, avec grâce et élégance, tout en respectant certaines figures imposées. Un ballet de natation synchronisée dure entre 2 et 5 minutes, selon l’épreuve et la catégorie d’âge. C’est un sport extrêmement physique demandant de la puissance, de la souplesse, de la créativité, une grande capacité respiratoire et capacité énorme de travail en équipe. J’ai commencé ce sport à l’âge de 10 ans, au sein de l’Union Nationale du Sport Scolaire et ce pendant 5 ans avec la même équipe. A la suite de notre entrée au lycée en 2004, les possibilités de nous réunir se sont faites plus rares, ce qui a conduit à un éloignement entre les membres de l’équipe, à la dissolution de notre groupe à la fin de l’année scolaire et donc à ma fin de la pratique de la natation synchronisée dans le cadre de l’UNSS. Après une interruption de 4 ans, qui m’a fait sentir combien ce sport était important pour moi, j’ai pris l’initiative de rechercher un club pour rejoindre une nouvelle équipe. Je suis maintenant intégrée depuis septembre 2012 à un groupe de 10 nageuses et je suis heureuse d’avoir retrouvé l’ambiance et la solidarité qui règne dans ce sport.

Ce sport, je l’ai exercé en compétition; et l’apprentissage de ce sport est en lui-même une compétition. C’est une discipline exigeante où les qualités techniques et athlétiques ne suffisent pas pour réaliser les meilleures performances. La créativité, la capacité à travailler en équipe pour acquérir la coordination des mouvements et pour se mettre d’accord autour d’une chorégraphie ainsi que l’investissement de chacune sont autant de compétences nécessaires au succès. Dans le cadre de l’UNSS, chaque année l’objectif de l’équipe était de monter un ballet de haute qualité technique et surtout d’y ajouter la touche d’originalité qui doit faire la différence pour décrocher un titre national. Une première compétition au niveau régional permettait d’acquérir son droit d’entrée à la compétition nationale. Le ballet devait durer trois minutes et se composait de trois éléments techniques obligatoires, et d’une partie libre. Au sein de mon nouveau club « Marseille Dolfin » l’objectif est de nous qualifier aux inter-régionaux, lors d’une compétition qui aura lieu le 1er mai. Nous devons également monter un deuxième ballet qui sera présenté lors du gala de fin d’année au mois de juin. Les entrainements ont lieu 3 fois par semaine et se décomposent en 2 entraînements de natation synchronisée et en un entraînement de natation sportive pour entretenir notre endurance. Avec l’UNSS, à force de travail et grâce à notre équipe soudée et motivée nous avons réussi à obtenir le titre de championnes de France trois années consécutives (2008, 2009, 2010). 

Au coeur de la natation collective se trouve un sens du collectif considérable. Notre entraîneuse nous forme uniquement à l’acquisition d’éléments techniques. Il revient ensuite à l’équipe de construire la partie artistique, ce qui laisse libre cours à notre créativité pour imaginer l’ensemble de la chorégraphie. Dans ce domaine j’ai autant de responsabilité que les autres membres de l’équipe. Chacune est libre d’exprimer sa propre opinion et de présenter ses idées. On vote ensuite pour valider la meilleure idée, et la majorité l’emporte. Cependant on n’abandonne pas nécessairement les idées qui ne sont pas élues mais on essaie de les modifier pour arriver à un consensus. Nous avons également pour responsabilité de trouver la musique sur laquelle nous nageons. Dans le domaine créatif, j’occupe une place particulière puisque je suis chargée de la conception des maillots de l’équipe. Je dois innover chaque année pour toujours proposer un maillot plus original. Par ailleurs, je suis responsable d’une partie des accompagnements pour nous rendre à ces entraînements. Le fait d’aller chercher mes coéquipières me semble être une garantie pour ne pas laisser s’installer le désintéressement et pour renforcer les liens au sein du groupe. 

Au final, cette expérience m’apporte beaucoup, tant sur le plan collectif, de la prise de décision, du consensus que sur le plan technique, celui de la rigueur, de l’esthétique, de la coordination. Et les compétitions gagnées sont de véritables récompenses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s