« Comment allez-vous organiser votre scolarité ? »

Pourquoi ?

Le fondement de votre candidature. Le jury a tout simplement envie de collecter les arguments qui vous font choisir ce programme. Il veut s’assurer que vous connaissez bien le programme, dans les moindres détails. Il n’y a donc rien à inventer; il suffit de repiquer les arguments qui justifient votre candidature. Votre propos doit ici juste être orienté cursus.

La projection. Argumenter sur une formation, c’est bien. Mais s’y projeter c’est mieux. Etre capable d’expliquer comment vous allez dérouler votre formation, c’est juste incarner un discours; vous mettre dans la peau de quelqu’un qui intègre. Quoi de plus convaincant pour un jury de voir que vous êtes paré à l’admission ! C’est le must !

La perception des contraintes. Certains choix impliquent des contraintes : temps consacré, rythme de travail, incompatibilité entre des choix (un double diplôme et une alternance par exemple). Si le schéma de parcours que vous dressez est cohérent avec ces contraintes, alors vous paraîtrez réaliste.

L’identification des faiblesses. Si votre CV est faiblard sur un point, le détail du cursus va apporter une réponse pour combler cette faiblesse. Exemple : vous avez un piètre niveau d’anglais. Vous pouvez alors inclure dans votre cursus une priorité, apprendre l’anglais. Cela va donner : « Par ailleurs, j’ai un point faible, l’anglais. Je veux absolument que ces deux années passées dans le programme me permette d’avoir un niveau impeccable dans cette langue. C’est pourquoi je compte m’entraîne pendant 1 an grâce aux installations de l’école et je veux partir non pas 6 mois mais une année complète dans la cadre du World Tour proposé dans le programme. »

Comment ?

La scolarité au sens strict

Soyez capable de parcourir la scolarité de façon chronologique et de vous arrêter sur les grandes étapes. Vous devez :

  • Enoncer celles qui font obligatoirement partie du cursus, pour montrer que vous avez bien compris ce dont est fait la formation (cours, projets);
  • Vous arrêter sur tous les grands choix que vous aurez à faire pour montrer que vous y réfléchissez avec attention :
    • Choix de cours à option
    • Choix de majeure ou spécialisation
    • Choix d’échange
    • Choix de double diplôme
    • Choix de stage
    • Choix de l’alternance/ d’une année de césure ou pas
    • Choix de passer ou non des concours
    • Choix de sujet de mémoire, de thèse

Selon le niveau de votre candidature (bac+5 ou bac+0), vous serez plus ou moins précis dans vos énoncés.

Exemple à bac + 5 pour un master :

« Après les cours sur les fondements du management, je veux me diriger vers la filière Corporate finance. Je ferai le choix de suivre les cours optionnels pour préparer les graduate programs des grandes banques anglaises et américaines. Je sais qu’il s’agit d’une préparation exigeante qui demande environ 200 heures de travail supplémentaire et je me sens prêt. Pour le stage, je vais démarcher les grandes banques d’affaires à Londres essentiellement, où j’ai envie de débuter ma carrière. »

Exemple à bac + 0 pour une école d’ingénieurs :

« Après les deux années de prépa intégrée, je pense me diriger vers l’une des deux spécialisations Informatique ou Big Data. En tout cas, c’est ce qui m’attire le plus pour le moment. D’ailleurs, dès la prépa, nous avons la possibilité de suivre quelques cours optionnels et ceux de Monsieur Filoche, d’Initiation au Big Data, m’intéressent. A l’issue de mes deux années de prépa intégrée, j’aimerais d’ailleurs faire peut-être un stage, opérationnel, chez un grand opérateur du Big Data en France, comme Orange. J’envisage également, en quatrième année de partir un semestre à l’étranger, idéalement aux Etats-Unis; j’ai vu que vous aviez deux échanges, l’un à Chicago, l’autre à Boston. Je serai par ailleurs très attentif aux projets de type entrepreneuriaux : je sais qu’en 3ème année, il y a un grand fil rouge toute l’année et c’est une initiation. »

L’extra-académique

N’oubliez pas dans votre cursus d’inclure cette partie, si c’est pertinent pour le programme en question.

  • Les associations
  • Les conférences, rencontres auxquelles vous pourriez assister

Si vous prenez l’initiative d’inclure cette partie, cela montrera au jury un candidat qui souhaite s’impliquer au delà du strict cursus académique; vous aurez pris l’initiative de dépasser le strict objet de la question.

A savoir !

  • Utilisez le champ lexical de l’envie

Quand vous abordez vos projets au sein du cursus, essayez de rendre votre discours un peu gourmand. Il ne s’agit pas d’en faire des tonnes, mais de faire sentir de l’appétit, de l’appétence au jury. Donc, utilisez par exemple :

« J’ai envie de découvrir », « Je suis attiré par », « Je souhaite », « Je veux », « Je désire »…

  • Ne faites pas de surenchère !

A vouloir convaincre le jury, le risque est d’en faire trop, de vouloir suivre trop d’options, de combiner des choix qui sont incompatibles, qui font que vos journées feront 36 heures. Il faut rester cohérent. Dérouler votre possible cursus doit vous faire garder mesure. N’en faites pas trop, ce serait contreproductif !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s