Stages n’ayant rien à voir avec le projet professionnel

Mes stages n’ont rien à voir avec mon projet, est-ce grave ?

Tout dépend du niveau auquel vous postulez. A bac+4/5, ça devient grave oui. Car le jury aura du mal à comprendre pourquoi vous faites des stages dans des domaines qui ne collent pas à votre projet. Vous avez le droit, mais alors cela signifie peut-être aussi que votre projet n’est pas si sérieux que vous le dites. Mais de façon plus générale, vous pouvez utiliser les arguments suivants :

  • Le cheminement. Vous pouvez avoir passé du temps à rechercher le ou les métiers, le ou les secteurs qui vous intéressent. C’est le processus normal que de chercher. Certains identifient plus rapidement ou alors imitent leur entourage, se font dicter, explicitement ou implicitement leur projet depuis leur plus jeune âge par leur famille. Mais pour les autres, le processus de recherche est normal.

—> « J’ai fait ces expériences diverses parce que j’avais envie de connaître différentes fonctions qui pouvaient m’intéresser. C’est bien justement d’avoir expérimenté ces différents métiers qui me permet aujourd’hui d’avoir un projet déterminé. »

  • La connexité. Ne croyez pas que parce que vous faites un stage qui n’est pas en relation directe, immédiate avec votre projet, il n’y est pas lié. Vos stages peuvent être en relation indirecte avec votre projet. Ils sont donc pleinement valorisants. Recherchez bien les liens possibles. Mais ne les forcez pas : ne cherchez pas à tout prix à voir des liens là où il n’y en a pas. Mieux vaut assumer que les domaines sont très différents et retourner à l’argument n°1.

—> « J’ai fait un stage commercial. Donc pas dans les « Achats ». Néanmoins, les deux fonctions, commerciales et achats sont proches et en tant qu’acheteur je m’adresserai à des vendeurs. Il me semblait intéressant d’expérimenter cette fonction commerciale. » Dans ce cas, vous dites avoir délibérément choisi ce stage parce que la fonction était connexe.

—> « C’est vrai, je veux travailler dans la diplomatie et ce stage était dans le développement commercial aux Etats-Unis. Mais je pense, après coup, que cette expérience était très utile. L’économique et plus précisément le développement commercial, le commerce extérieur sont les enjeux couverts par la diplomatie. Je trouve qu’une expérience dans le domaine commercial est donc une bonne chose. » Dans ce cas, vous ne dîtes pas avoir choisi ce stage, en amont, parce que la fonction était connexe mais vous vous en rendez compte en aval. Inutile de faire croire que tout était cohérent en amont. Vous avez le droit de vous en apercevoir après coup.

  • L’effet de cliquet. Quand vous aurez intégré le programme, vous n’aurez peut-être plus le loisir d’expérimenter des choses nouvelles, surtout si vous êtes déjà au moins à bac+3. Vous devrez vous concentrer sur le domaine qui sera le vôtre. Vous postulez en finance ? Vous devrez faire des stages en finance. Logique. Donc, si vous êtes curieux, mieux vaut exercer cette curiosité avant d’entrer dans le programme. Cela donne de vous l’image de quelqu’un de curieux, d’ouvert et de déterminé aussi, contrairement à ce que vous pensez souvent. Car vous affirmez votre projet et vous affirmez aussi votre envie de voir autre chose avant de vous y consacrer. De l’ambition et de la détermination. Vous voyez qu’on est loin de la perception que vous avez souvent de stages qui n’ont rien à voir avec votre projet, qui vous placent, selon votre perception, plus dans la cour des losers.

—> « Connaissant très bien mon projet professionnel et sachant qu’une fois que j’aurai intégré le programme, je me concentrerai sur la finance, j’avais envie d’expérimenter autre chose, un domaine qui m’a toujours rendu curieux. Je n’aurais sans doute jamais eu l’occasion de travailler dans ce domaine »

  • L’intérieur autant que l’extérieur. L’intitulé d’un stage peut ne pas révéler ce qu’on y fait réellement. Imaginez, vous faites un stage en laboratoire de recherche médicale parce que votre parcours est en biologie mais vous postulez en marketing. Faire de la recherche médicale, analyser avec rigueur est très proche de ce que vous pourriez faire en marketing, où il faut passer du temps à analyser des ventes, des panels. Donc deux domaines très lointains peuvent appeler des compétences similaires.

—> « Certes, j’ai fait un stage en design industriel et non en entrepreneuriat. Seulement, à travers ce stage, j’ai eu l’occasion de travailler sur un projet, du début jusqu’à sa fin, d’être dans un pur management de projet. Or, le management de projet est un élément que l’on retrouve quand on entreprend. Je ne vois donc pas ce stage en réel décalage avec mon envie d’entreprendre. Il y avait de vrais points communs. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s