« Quelle note vous mettriez-vous ? »

Cette question arrive en fin d’entretien. Parfois le jury augmente la pression en ajoutant « nous vous mettrons cette note. On vous écoute ! ». Elle est piégeuse car il est franchement impossible que vous donniez une mauvaise note. Que votre prestation ait été bonne ou mauvaise, si votre objectif est d’intégrer le programme, vous ne pouvez répondre que par une bonne note.

  • Votre prestation n’a pas été bonne.

Si votre prestation n’a pas été bonne, alors le jury pourrait apprécier que vous en soyez d’abord conscient (ne faites pas une longue liste de ce qui n’a pas été ; allez-y rapidement ; ne vous morfondez pas, allez-y nettement et avec aplomb –c’est une façon de montrer que vous êtes solide et pas prêt à vous laisser abattre par une mauvaise prestation)

« Je pense que je n’ai pas assez joué le jeu au tout début et que j’aurais pu m’impliquer plus dans la mise en situation que vous m’avez donnée. »

Mais ensuite, et c’est là que se trouve la malice, vous appuyez sur la solidité de votre candidature (et non tellement de l’entretien) pour mettre une note finale. Vous déplacez le sujet de l’entretien en lui-même à la candidature (c’est la candidature que vous notez).

«  Mais ma candidature est solide, j’ai un projet professionnel réfléchi, des expériences intenses en vente et un vrai goût pour l’entrepreneuriat qui est le point fort de votre école. Alors, je me mettrais la note de 18. »

  • Votre prestation a été bonne.

Si votre prestation a été bonne, alors procédez en 2 temps. D’abord prononcez-vous sur le déroulement de l’entretien (mais ne vous étendez pas trop quand même, restez sobre, ne vous emballez pas même si vous avez une très bonne impression car vous pouvez vous tromper ; dans ce cas autant ne pas trop forcer).

« Je trouve qu’il y a eu un échange et pas seulement des questions et des réponses ; nous avons échangé et c’est je pense la meilleure façon de nous connaître mutuellement. »

Puis vous revenez sur votre candidature :

«  Par ailleurs ma candidature est solide, j’ai projet professionnel réfléchi, des expériences intenses en vente et un vrai goût pour l’entrepreneuriat qui est le point fort de votre école. Alors, je me mettrais la note de 18. »

La tentation est de mettre une note moyenne ou moyennement bonne pour rester humble. Un 12 ou un 14… mais pas souvent plus. Vous auriez tort ! Pour deux raisons :

  • Si vous voulez être pris dans le programme, il vous faudra plus qu’une note moyenne. Même si votre prestation n’a pas été bonne, vous n’avez guère le choix que de vous mettre une bonne note. Le jury vous taxerait de n’être pas vraiment motivé.
  • La note que vous donnez porte sur la valeur de votre candidature, pas sur l’entretien tel qu’il s’est déroulé. Il faut absolument que vous fassiez glisser la réponse du côté de la valeur de votre candidature (l’entretien n’est qu’un moyen de l’exprimer). Dès lors, vous ne pouvez qu’être convaincu de sa solidité et mettre une très bonne note.

Entre 18 et 20, il n’y a pas le choix.

Si le jury vous dit : « Vous n’avez pas l’impression d’exagérer ? ». Alors dites-lui : « Je n’ai pas été toujours bon dans cet entretien, certes, sans doute, mais l’entretien n’est qu’un moment et l’évaluation ne peut porter que sur ce moment. Je parle bien de ma candidature de façon globale. J’ai retiré 2 points parce que je pense que j’aurais pu être meilleur. Restent les 18 points qui marquent un dossier académique solide, un projet professionnel et des stages en cohérence. »

Se mettre une mauvaise note, n’est-ce pas reconnaître une situation objective et donc gagner des points ?

La question est compréhensible. Mais vous n’avez juste pas le choix; vous devez mettre une bonne note à votre entretien. Car cette note porte, au fond, sur votre candidature et non sur l’entretien. L’entretien peut avoir été imparfait; votre candidature ne l’est pas forcément. Vous ne pouvez mettre votre candidature en danger juste parce que vous avez été mauvais à un moment donné, c’est-à-dire pendant l’entretien. Donc, vous rassurez le jury en identifiant vos faiblesses (du coup, vous remplissez bien l’attente de clairvoyance du jury sur vous-même) et vous vous mettez une bonne note en pensant aux points forts de votre candidature.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s